• Coup de semonce sur la dette italienne,

    Coup de semonce sur la dette italienne,

     

    Au sommaire :

    • La crise politique en Italie fait chuter les indices de la zone euro,
    • Coup de semonce sur la dette italienne,
    • Retour des tensions commerciales.

     

    Télécharger « le cac vu de Newyork 22.pdf »

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Juin à 14:11

    yep.merci.les délais de livraison augmentent du a la grève du fret sncf et en particulier le manque de chauffeurs depuis quelques année ils payent pas les chauffeurs correctement.pourtant y en a des chauffeurs mais beaucoup ont décidé de travaillé sur les quai ,de revenir a leurs métiers de base ou changé de métier.beaucoup ont arrête a cause des flics qui ont décidé de nous ciblé parce que sa rapporte plus qu'une voiture et je parle pas de la drire qui contrôle les cartes conducteurs dans les entreprises et qui met des amendes de 1500 euros pour avoir rouler sans celle ci sur le parking de l entreprise a faire 10 mètres payé au taux horaire du smic pour un 44 t et 10 centime en dessous du smic pour un 19t.qui vienne pas pleuré.ils refusent toujours d augmenté les salaires.pourtant l offre et la demande sait la devise du libéralisme.ils préfère voire leurs camion dormir sur le parking.se qui coûte chère.l italie a pas l'argent pour sortir et les propos d un commissaire sont scandaleuseUne petite phrase attribuée au commissaire européen au Budget, l'Allemand Günther Oettinger, assurant que les marchés financier allaient "apprendre aux Italiens comment voter", a soulevé mardi l'indignation générale dans la péninsule.

    2
    Sylvain 24
    Mardi 5 Juin à 13:54

     

    Le matraquage fiscal sur l’immobilier est-il responsable de la difficulté des français à se loger ?

    La propriété foncière et immobilière paie 70 Mds de taxes (3,2% du Pib), alors que c’est 13 Mds en Allemagne (0,4% du PIB) soit huit fois moins ! Ces impôts ont considérablement augmenté sous Hollande qui a fait passer ces taxes de 48 Mds en 2012, à 68 Mds en 2014.
    Si vous prenez un appartement de 200 000€, le propriétaire paie 56% du prix d’achat de taxes sur 10 ans. C’est trois fois moins en Allemagne !
    Etonnez-vous qu’il soit difficile de se loger. Autant de taxation pour un produit de première nécessité.

    3
    jean michel
    Mercredi 6 Juin à 16:44

    Je ne pense pas qu'il y ai un matraquage fiscal sur l'immobilier (Bien au contraire) puisque j'en connais qui ne vois que par le placement immobilier.

    Certains en ont trois qui autofinance leurs crédits avec les loyers.

    D'autres en ont 23 voir plus...

    Tant que l'on laissera les gens spéculer sur les logements ,le marché ne sera pas liquide et donc cher.

    Est il mieux de laisser nos entreprises à des mains étrangères (Accor, Alstom, Lafarge, etc...) et préférer que les Français mettent  leurs argents dans des placements immobilier ?

    4
    Sylvain 24
    Vendredi 8 Juin à 07:29

     

    C’est exact : ceux qui peuvent s’endetter pour acheter du logement locatif, déduisent le cout de l’emprunt des loyer perçus. Mais les taux d’emprunt ont baissé. Donc la déduction possible est plus faible ; D’où une augmentation des impôts. On observe depuis 10 ans une chute du logement locatif en pourcentage, alors que le rendement a augmenté ! Le désamour pour la pierre a commencé. Quant à ceux qui achètent leurs logements, ils paient des taxes locales et une taxe d’aménagement de plus en plus élevés. La reprise de la construction 2017 fait pschitt après l’augmentation de la CSG, de l’IFI sur l’immobilier, et la menace d’une augmentation de la taxe foncière, et une augmentation des droits de mutation.

    Toujours est il que le logement supporte 15% d’impôts de plus que nos voisins ; le principal facteur qui explique les prix plus élevés à l’achat et sur les loyers.

    Est-ce au logement à supporter les taxes servant à financer les dépenses sociales des communes et départements (RSA…) ? C’est aujourd’hui l’investissement qui subit le plus d’impôts (IR, CSG, T. Habitation, T. Foncière, IFI, taxe d’aménagement, frais de mutation, frais de changement de propriétaire ... …)

    Quant à l’IFI il est devenu tellement complexe que l’administration fiscale a reporté d’un mois  les dates dépôt des déclarations, pour faire sa propre interprétation ! Ce qui est un comble. La loi doit être suffisamment claire pour éviter ce genre de dérapage. On en est loin.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :