• l'Euro franchit sa resistance

     Au sommaire :

    • Les marchés sont surinvestis en actions,
    • Une correction était inévitable,
    • L’euro franchit sa résistance,
    • Fin de l’euphorie  post électorale

     

    Télécharger « le cac vu de Newyork 26.pdf »

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    jackbenoit
    Samedi 1er Juillet à 10:16

    Bonjour et merci pour votre parution hebdomadaire

    Bien sûr la démocratie a parlé et on ne peut que déplorer ce désintéressement politique qui nous a conduit à cette triste réalité . La pensée Française est amorphe , sans réflexion profonde , il faut dire que les médias( et ceux qui les possèdent) sont là pour éviter que puisse émerger une voie entre ce libéralisme effréné et le populisme sans vision mondiale que je qualifie "à la petite semaine"...

    La hausse des taux reprend momentanément , ça m'étonnerait que ça aille bien loin ...

    Les banques centrales continuent d'inonder le marchés de liquidités qui ne sauveront pas toutes les banques quand même , on attend sagement que quelques grosses banques ne puissent plus continuer ce jeu de Monopoly ...bien sûr la FED va commencer à diminuer son bilan mais on en est qu'au début et pas certain qu'on en voit la fin ...

    Google a du rigoler en voyant que l'Europe commençait à réagir seulement maintenant , 2.4 Mds € ça le chatouille à peine surtout qu'il ne les paiera pas grâce à ses avocats et ses moyens quasi illimités .

    Les mesures Françaises qui vont être prises seront copiées sur l'Angleterre,  la Hollande , L'Allemagne etc , donc contrats à 0h , salaire variable à souhait , bref une grosse précarité qui n'effleurera pas la classe moyenne supérieure et au dessus, que j'appelle les plus aisés ...donc les écarts de salaires vont continuer de s'accroître sachant que le smic c'est la limite de la précarité vu le niveau des prix .

    2
    Dimanche 2 Juillet à 17:30

     

    Quelques idées fausses sur le Kurz Arbeit (source Trésor)  

    Fin 90, La France a opté pour la réduction du temps plein et pour le chômage. A l’inverse l’Allemagne a opté pour le temps partiel, passé de 18% en 1999, à 27 % aujourd’hui, et un chômage moitié du chômage français. 

    Les salariés français à temps plein travaillent 200 h de mois annuellement que les allemands. C’est vrai que le travail à temps partiel représente 27% des emplois outre Rhin contre 18% en France. Mais nous, on préfère des chômeurs à des travailleurs à temps partiels heureux.  

    Car le temps partiel déclaré comme « subi » n’est que de 17%, en RFA contre 31% en France. Il y a plus de personnes qui ont un 2 e emploi en Allemagne, et les travailleurs à temps partiels sont moins pauvres en Allemagne, grâce à une meilleure protection du niveau de vie liée à la multi activité.  

    Je vous épargne le détail des calculs sur les deux populations actives 37 M en RFA, 29 M en France. À la fin on arrive au même nombre de temps partiels « subis » :  1,6 en RFA contre 1, 5 en France.  

    Mais c’est ce qui est intéressant surtout : 

    • en RFA on a 8 M de temps partiels « non subis » avec un niveau de vie supérieur à leurs homologues français,
    • en France, seulement 3,2 de temps partiels « non subis », et 1,5 m chômeurs de plus. 


    J’opte donc pour la solution allemande : troquer des chômeurs contre des temps partiels heureux, avec des accords d’entreprises sur le retour à meilleure fortune, quand la situation le permet.  

    3
    jackbenoit
    Lundi 3 Juillet à 12:08

    Comment interpréter la baisse de l'épargne aux UK ..? Est-ce la conséquence de la précarité du travail , ou d'une confiance inégalée en l'avenir ?

    4
    Mardi 4 Juillet à 15:25

     Le taux de l'épargne britannique a toujours été deux fois plus faible que le taux français. Il ne s'agit pas seulement d'un calcul sur la différence entre revenu moins consommation, comme le croient les français. Allemagne et Royaume uni font preuve d'un dynamisme économique qu'on aimerait voir s'implanter en France. 

    Les cotisations d'un Britannique à son fonds de pension sont enregistrées comme de l'épargne par les comptables nationaux locaux , alors que les cotisations de retraite des Français ne le sont pas. Réciproquement, les pensions servies par les fonds de pension sont comptabilisées comme de la désépargne. L'une des raisons de la faiblesse du taux d'épargne britannique est que les fonds de pension matures versent aujourd'hui plus de pensions qu'ils ne reçoivent de cotisations. Les comptes nationaux reflètent dans ce pays le grave déséquilibre des régimes de retraite. Ce signal n'existe pas dans les comptes français, ce qui ne signifie pas que les déséquilibres en soient absents. Mais si, par exemple, la baisse des réserves des régimes de retraite complémentaires Agirc-Arrco avait été comptabilisée comme de la désépargne, le taux d'épargne français serait abaissé de manière semblable. 

    De temps en temps, il faut voir l'économie autrement que par le prisme unique  de la  « précarité du travail ». La vie humaine n'est-elle pas aussi précaire ?

    5
    jackbenoit
    Jeudi 6 Juillet à 13:30

    Moi ce que je comprends c'est que les plus aisés parlent toujours de réforme , sous-entendu "il faut baisser le coût du travail , les dépenses , comme si c'était eux qui payaient car en fait au résultat ce sont les plus faibles qui en font les frais , la révolution française montre bien qu'un jour les gens ne veulent plus subir pour le plaisir des plus riches .....et ils ont raison !

    Ce n'est pas parce que le système libéral est imposé au monde que c'est le meilleur pour les gens !

    Prendre les gens pour des incultes , les embrouiller avec je ne sais quelle supercherie qu'emploie les teneurs de capitaux , ça ne dure qu'un temps , il faudra que ça change et je vois bien que ce n'est pas ce gouvernement qui va faire quelque chose dans ce sens !

    6
    jackbenoit
    Vendredi 7 Juillet à 11:11

    Ben il n'y a pas qu'en France qu'on trouve que ça ne va pas si bien que ça , le G20 sera aussi le moyen pour les gens de montrer leur mécontentement .

    Un lien AFP

    https://www.afp.com/fr/infos/335/nouveaux-heurts-en-marge-du-g20-111-blesses-selon-la-police

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :