• La mise en place du gouvernement italien pousse les tensions sur la dette,

    La mis en place du gouvernement italien pousse les tensions sur la dette,

    Au sommaire : 

    • La mise en place du gouvernement italien pousse les tensions sur la dette,
    • Record sur le Nasdaq,
    • La BCE met le pied sur le frein monétaire,

     

    Télécharger « le cac vu de Newyork 23.pdf »

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    jackbenoit
    Vendredi 15 Juin à 10:53

    Bonjour et merci pour votre vue hebdomadaire !

     

    La FED monte logiquement les taux enfin , mais la BCE joue les prolongations , le CAC fait un bond hier sans surprise , je disais que Mario continuerait "d'imprimer" voilà qui se confirme , dans l'attente de voir si ça fonctionne de laminer la population pour le bonheur de quelques-uns  .

    Le CAC GR  a repassé les 14500 points ce matin , bref tout va bien ...."les pauvres n'ont qu'a se responsabiliser car ça nous coûte un pognon fou" a dit notre Président ......

     

    2
    Sylvain 24
    Samedi 16 Juin à 12:10

     

    Il ne faut pas confondre cause et conséquence.
    C’est » le pognon de dingue », emprunté à l’étranger depuis 30 ans qui a créé la bulle des dettes, puis depuis 5 ans l’intervention des banques centrales. Bérégovoy a poussé la France sur ce chemin. Aujourd’hui, en remboursant les emprunteurs étrangers, le Trésor public créée une forte déflation.  Ce fric de dingue, ponctionné sur les contribuables, n’étant pas réinvesti en France mais à l’étranger. C'est autant de pouvoir d'achat en moins. Les liquidités de la banque centrale ne font qu’atténuer la déflation en France, et en Italie. Keynes n’a jamais demandé que l’on emprunte aux non-résidents. Il doit s’en retourner dans sa tombe.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :