• La moitié de l'humanité est confinée

    La moitié de l'humanité est confinée

     Au sommaire : 

    • La moitié de l’humanité est confinée,
    • Il n’y a plus aucun pays qui échappe à la pandémie.
    • Combien de temps va durer le confinement ?
    • Il manque un signe clé que le COV 19 est vaincu pour croire au rebond.

     

    Télécharger « le cac vu de Newyork 13.pdf »


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    jackbenoit
    Samedi 28 Mars à 09:13

    Les actions sont revenues trop chères avec ce "petit rebond" vu l'ampleur des pertes et les besoins de liquidités des fonds de pensions vont certainement accentuer le phénomène d'ici avril , l'immobilier devrait aussi subir des baisses de prix , qu'en pensez vous ? Va-t'on vers une déflation mondiale  malgré les injections massives de liquidités ?  

      • Dimanche 29 Mars à 18:29

         

        Le problème urgent c’est le dépistage systématique. Dès la sortie du confinement, l’épidémie reprendra si on ne dépiste  systématiquement tout  le monde c’est-à-dire 68 millions de personnes. On ne prend pas les mesures pour le faire. Il faut que les autorités publiques reconnaissent leurs erreurs et changent de politique, sinon c’est confinement d’un an.   

        La question de l’économie, arrive après.  Il faut que les liquidités des banques centrales aillent dans l’économie réelle, et non dans la finance comme en 2008. Un « QE for people » qui arrive aux PME, via la BPI par exemple.  

        La crise risque d’être longue faute des bonnes décisions : diagnostic, traitement. C’est la médecine qui doit prendre le manche et non la politique et ses querelles.

    2
    bourik
    Samedi 28 Mars à 09:16

    Comme chaque semaine, merci!

     

    3
    Philbp
    Samedi 28 Mars à 12:31

    Merci pour ces éditos que je lis chaque semaine,

    2 Remarques sur ce pays où meme l'assistanat et la santé publique ne marchent plus (que prétendument le monde entier nous enviaient):

    1) Si "nous sommes en guerre" alors comment se fait il que les plasturgistes patentés de France ne sont pas capables de fabriquer des masques satisfaisant moyennant un prix (quoi qu'il en coute) ???????. Comment se fait il que notre Sanofi national et notre myriade de labos high tech que le monde entier nous envie ne sont pas capables de fabriquer les millions de tests PCR dont nous auront besoin encore plus cruellement pour sortir du confinement ???????

    2) Cela mal au coeur de voir un pays béni des dieux comme la France faire la danse du ventre des Eurobonds pour pouvoir boucler ses fin de mois sous peu … La cigale ayant chanté tout l'été ...

     

    4
    Philbp
    Samedi 28 Mars à 12:45

    J'entends a l'instant sur C-News: 

    "L'afflux de patients COVID menace l'équilibre de notre système de santé"

    Ah bon notre système de santé a déjà été équilibré ????

    D'ailleurs qui parle depuis ces dernières semaines des urgences débordées  ?? N'est ce pas la preuve irréfutable que la sollicitation de nos services d'urgence hospitaliers étaient complètement dévoyée.

     

     

    5
    Fred
    Samedi 28 Mars à 12:56
    Le covoid19 a levé le tapis ou était planqué la poussière depuis des années.
    6
    Philbp
    Samedi 28 Mars à 13:08

    D'accord pour les Euro bonds mais alors uniquement pour financer la relance de l'économie marchande en Europe, et non pas perpétuer notre millefeuille d'apparatchiks nationaux et territoriaux pour lesquels on se rend compte encore plus clairement durant cette crise que ceux ci ne servent presqu'à rien.

    Par ailleurs, la réponse de long terme à cette crise sanitaire n'est pas du tout (a mon humble avis) celle qui se profile c'est à dire une hypertrophie encore plus marquée du mammouth hospitalier.

    Non, non la réponse passe par:

    1) une responsabilisation des individus sur leur hygiène de vie avec un système de bonus santé comme les bonus d'assurance automobile

    2) des politiques de santé de publiques préventives qui visent á booster l'immunité d'un maximum de citoyens

    il existe déjà une foultitude de retraités qui ne vont jamais consulter et qui ne doivent leur santé de fer qu'à une hygiène de vie implacable. Il faut favoriser l'essaimage de ces comportements vertueux.

    7
    Philbp
    Dimanche 29 Mars à 15:23

    Question à Hemvé: Est-ce que vous pensez que le scénario de la dépression style 1929-1932 est probable suite à la prolifération des mesures de confinement logue durée? C'est le dernier scénario de Loic Abadie sur Objectifeco

    http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/liberalisme/apres-les-grandes-decouvertes-le-grand-repli.html 

      • Dimanche 29 Mars à 18:35

         

        Je ferais la même réponse qu’à la même remarque n°1 : C’est la médecine qui doit prendre le manche et non la politique et ses querelles. Si on veut éviter un an de confinement  il faut dépister  systématiquement tout  le monde, c’est-à-dire 68 millions de personnes. Diagnostiquer , traiter

         

    8
    Dimanche 29 Mars à 19:23

    yep.si l'inflation remonte trop vite ne risque t'on pas de voire la bce d’être obligé de remonté ses taux?.pour le dépistage massif l'état veut le faire mais après le confinement.c'est une connerie mais bon.on sait pas non plus si les gens guérit du virus peuvent l'attrapé une 2 eme fois et retombé malade.la france devrait faire comme la chine en matière de confinement.la crise est sanitaire,économique,politique.la france va s'appauvrie encore plus sauf que socialement sa va être chaud.

      • Lundi 30 Mars à 09:24

         

        La question n’est plus l’inflation sur les taux, mais les énormes paquets d’obligations étrangères que tous les fonds de retraite vendent sans distinction. La FED a dû racheter la semaine dernière plus de 50 milliards d’obligations du trésor américain, vendues probablement par la Chine le Japon etc. ce qui explique d’ailleurs la remontée des taux.  Il va se produire la même chose en zone euro ; la BCE sera obligée de les  racheter.


        La crise sociale semble inévitable. 40 % des commandes européennes ou américaines à la Chine ont été annulées mettant ainsi en faillite bon nom d’entreprises chinoises. On risque d’assister au même phénomène chez nous. Je rappelle qu’en France un tiers du PIB français est vendu  à l’exportation L’ajustement brutal de la mondialisation  risque d’entrainer un nombre impressionnant de chômeurs  et de personnes sans ressources.

    9
    Jackbenoit
    Lundi 30 Mars à 00:45

    Je suis bien d'accord sur l'éradication du virus , le confinement étant pour le moment l'une des meilleures solutions pour commencer , il est certain que le dépistage doit prendre le relais pour pouvoir en sortir . On peut dire que toutes les classes sociales sont touchées , ce qui va obliger nos élites à agir . On a pu voir plein de gens revenir en résidence secondaires . Les gendarmes se lâchent sur les PV sur des gens en pleine campagne  qui ne contaminent personne mais qui ont mal rempli leur attestation et parfois travaillent ....lamentable .  

    10
    Phoebe 75
    Lundi 30 Mars à 11:20

     

    Les détenteurs d’obligations étrangères  craignent que l’on ferme les marchés financiers, et que leurs avoirs soient bloqués. Donc ils vendent à n’importe quel  prix, dans un marché sans acheteur. Il est important de communiquer que les marchés ne fermeront pas et ce sans aucune ambiguïté.
    Ce fut la bagarre ce Week end entre Trump et Cuomo sur la mise en quarantaine de New-York ,qui aurait impliqué la fermeture de Wall Street. Trump a capitulé.

    11
    Philbp
    Mardi 31 Mars à 17:01

    ça y est une jeune ado belge de douze ans a été emporté par le Covid 19. C'est naturellement cruel, mais de là à répandre l'idée dans la population que c'est un coup du sort inexplicable scientifiquement (ce qui amplifie la psychose des gens)...

    Quelques faits

    1) il n'y a pas de traitement efficace pour traiter les cas graves de Covid 19 quand le virus a pris les poumons

    2) les médicaments (délocalisés en Asie aie aie) qui sont réclamés à cors et à cris par les médias ne sont pas des traitements contre le Covid (puisqu'il n'y en a pas) mais des traitements anti-douleurs pour permettre les anesthésies et les comas en assistance respiratoire

    3) ce qui pèse lourd dans la balance dans la lutte d'un individu gravement affecté par le Covid est l'immunodéficience innée ou acquise de l'individu, qu'il soit jeune ou vieux

    Par exemple la leucémie provoque une grave immunodéficience du patient.

    Par exemple des fortes doses d'antibiotiques administrées à des enfants peut provoquer une grave immunodéficience

    Et dans les cas très rares d'une immunodéficience innée ou héréditaire il n'y a pas grand chose à faire  

    12
    Philbp
    Mardi 31 Mars à 17:14

    Concernant les pauvres personnes très agées en réanimation (prises par le Covid sur les poumons) , il serait urgent de savoir si en l'absence de traitement efficace on réussit à les sortir de la réanimation pour certaines d'entre elles.

    Si ce n'est pas le cas, la seule mesure préventive (qui sauvera des vies) pour les vieux non infectés est la prise en charge (mise à l'écart) dans des EHPAD de luxe avec des pensionnaires et soignants à 100% négatifs.

    13
    Jackbenoit
    Mardi 31 Mars à 18:25

    Notre président prend conscience que tout fabriquer en Chine est dangereux , et qu'il faut rétablir la souveraineté nationale, ah ouais , CHICHE .... On veut voir !

    14
    Mercredi 1er Avril à 16:28

     

    Il n’y a qu’une seule solution : dépister systématiquement, isoler les personnes contaminées, et traiter. La Corée nous a montré l’exemple. Elle n’a plus aujourd’hui que 4000 personnes contaminées après avoir atteint un maximum de 7000, le 11 mars.
    L’Allemagne avec son dépistage massif montre le même exemple, en stabilisant le nombre de contaminés, après 30 jours d’épidémie, sans opérer de confinement autre que pour les contaminés. Mais avec 200 000 tests par jour. Qu’attend-on pour suivre la même politique ?

    600 biologistes de laboratoires privés ont envoyé, hier soir, une lettre au premier ministre pour demander pourquoi on ne faisait pas appel à eux pour le dépistage ? Quand changera-t-on de politique ?

     

    L’ennemi est invisible .il faut le rendre visible. Les pompiers n’éteignent pas le feu, les yeux bandés.

     

    15
    Jackbenoit
    Mercredi 1er Avril à 18:40

    Oui c'est certain que pour armer le tir il faut savoir avec quoi et où tirer, donc les tests et les protections sont indispensables . Mais je dirais que l'on a quand même laissé tomber beaucoup de productions diverses pour les réaliser dans des pays à bas coût sans penser qu'il est important d'avoir un minimum vital . La mondialisation découvre au grand jour son talon d'Achille ...ENFIN !!  Ce que tous les économistes nous jetaient à la figure va leur revenir .....avec des morts en nombre . Et malgré tout notre système de santé fait face pour l'ensemble de la population , on ne peut que remercier nos anciens qui avaient mis ce système en place qui permet de ne pas distinguer les classes sociales . On peut remercier aussi le personnel médical et ses aides qui s'y emploie jour et nuit sept jours sur sept . Il n'y a qu'à voir comment ça se passe aux US ....et ce n'est que le début .

    16
    Philbp
    Mercredi 1er Avril à 22:34

    Bonsoir Hemvé,

    Pour ce qui concerne le dépistage massif je suis d'accord que cela est essentiel.

    Je suis actuellement semi-confiné à Berlin (j'ai le droit de faire du jogging à volonté mais pas aux contacts sociaux, et dans les supermarchés la distanciation de plus de deux mètres est bien observée par la population).

    Je crois qu'à partir de maintenant il serait bon d'etre cash avec la population:

    1) On arrivera pas à sauver durablement (plus d'un an de vie en plus) les personnes agées positives (détectées trop tard) et atteintes de comorbidités

    2) Il on sait déjà que beaucoup de personnes en réanimation vont sortir du coma respiratoire à l'état d'épaves peut etre non réhabilitables

    3) Ce qui serait positif pour l'avenir serait un passeport santé obligatoire avec une évaluation de la qualité des défenses immunitaires globales, un statut des pathologies chroniques éventuelles avec un plan d'action médical pour en sortir. Les Francais sont beaucoup trop passifs concernant leur santé personnelle (il attendent tout du médicament magique et du vaccin x ou y, mais c'est sur le foncier sanitaire intrinsèque individuel qu'il faut agir PREVENTIVEMENT)

    17
    Philbp
    Mercredi 1er Avril à 22:49

    Je crois qu'avec tous les cas connus de symptomatiques légers ou meme asymptomatiques qui existent dans les différents pays, il serait facile de dresser le profile type de la personne "immune" qui passe facilement au travers des gouttes de l'infection.

    La maladie ne va pas disparaitre du globe en 1 mois, alors ils faut dire aux gens: " Voila le profile type sanitaire vers lequel converger si vous voulez éviter à 99% la réanimation qui laisse des séquelles"

    18
    Jeudi 2 Avril à 19:30

    yep.le virus fait le tour du monde et va muter.il va devenir plus agressif.l'état refuse de remettre en route la 

    pharmacie centrale des armées.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :