• Le retour du protectionnisme?

    Le retour du protectionnisme?

    Télécharger « le cac vu de Newyork 3.pdf »

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Cis
    Samedi 21 Janvier à 09:38
    Merci encore pour votre analyse hebdomadaire. Plus compacte et plus directe depuis quelques semaines, concentrée sur l'essentiel, elle n'en est que plus efficace. Bravo
    2
    jackbenoit
    Samedi 21 Janvier à 16:27

    Bonjour et merci pour votre billet hebdomadaire

    Les milliardaires sont au pouvoir aux US , qui va vraiment profiter de cette nouvelle politique ?  Cette course des pays américains et anglo-saxons vers moins d'impôts va profiter aux plus aisés vu qu'on va supprimer le peu de redistribution existant  vers la population .

    L'Europe doit prendre en main sa destinée car elle peut s'en donner les moyens  comme la France l'avait fait avec De Gaulle dans les années 60 . Si les Anglais veulent jouer tout seuls(déjà certains regrettent) on s'adaptera mais ne nous laissons pas abuser . Ce repli sur soi devient navrant mais soyons pragmatique sans tomber dans la paranoïa des extrémistes . La cohésion sera plus forte que la division ne l'oublions pas ! 

    Chez nous l'inflation est de retour à cause du pétrole grâce aux politiques des banques centrales sinon il serait à 20$  , les prix augmentent mais certainement pas les revenus .  Le SP95 est à 1.50 €/l avec un brent autour de 50$ , s'il était à 100 combien payerons nous , 2 € /l  ou plus ? On voit bien que ce jeu ne profite qu'à certains(toujours les mêmes) et qu'il est temps qu'il cesse car les profits ont augmenté mais pas les salaires , cherchez l'erreur .

    Le dollar est donc sensé continuer à monter .....Draghi n'a pas besoin de continuer son jeu qui nous fait perdre .

     

    3
    Samedi 21 Janvier à 17:32

     Hillary Clinton ne fait-elle pas aussi partie du club des milliardaires ? N’était-elle pas soutenue par tous les milliardaires de WS (Buffet…) qui estimaient pouvoir profiter plus d’un vote démocrate que républicain ?
    Obama a voulu faire payer la CMU obligatoire (Obamacare) par les classes moyennes qui sont matraqués sur leurs feuilles de paie. Ces dernières souhaitent autre chose. En désespoir, elles ont voté Trump, malgré tous ses immenses défauts. C’est dire le niveau du ras le bol. La France en tire t’elle la leçon ? Pas les candidats à la primaire socialiste.

     Quant au triptyque pétrole – inflation- salaire, on en a parlé il y a deux semaines. La Russie (merci Poutine) et l’Arabie saoudite nous ont fait un superbe cadeau en divisant par trois les prix du pétrole. Les salariés en ont profité pendant deux ans ; leur pouvoir d’achat relance l’économie aujourd’hui et diminue le chômage. On en aura profité, au détriment des russes et des saoudiens. Tant mieux. Eh bien oui le cadeau est en train de s’arrêter. Poutine est moins sympa et redonne la préférence aux russes et à sa caisse personnelle.

     A vouloir refuser de discuter avec les autres pays, le protectionnisme s’installe. La France a sa part de responsabilité.

    4
    Dimanche 22 Janvier à 11:53

    Salut Hemvé,

    j'espère que tu vas bien.

    Crois-tu que les marchés vont réagir aux 1ères annonces de Donald de vendredi (sur les traités en particulier) et les diiférentes manifestations qui augurent d'une certainen instabilité ?

    Cdt

    K

    5
    Dimanche 22 Janvier à 18:56

     Kahlan, Les marchés, du moins Wall street, ont plutôt apprécié les déclarations de Trump : « America first ». A voir s’ils confirment lundi. Un léger repli du dollar, sans grande signification. 

    Quant aux manifestations, elles témoignent du dépit de l'establishment, mis à l'écart du pouvoir. Les « anciennes élites » Washington perdent le pouvoir.  Eh alors ? Il faudra bien qu’elles acceptent que les fermiers du Middle West  excédés par le fait que Washington se préoccupait plus de faire des lois pour que les hommes puissent aller dans les toilettes femmes plutôt que de résoudre leurs vrais problèmes ont choisi Trump ,malgré le personnage. Que reste-t-il de la présidence  Obama ?   Rien, mais vraiment rien   puisque Obamacare a été supprimé vendredi d’un trait de plume, une heure après la prise de fonction.

     

      • Lundi 23 Janvier à 10:03

        je n'avais pas vu que le skew vendredi soir était à 146. Donc les marchés se couvrent face à un repli possible . Prudence,donc

    6
    Dimanche 22 Janvier à 21:06

    yep et merci.hollande a tenu sa promesse de baisse d impôt .12 euros en moins par mois.mais le reste augmentent comme dab

    7
    jackbenoit
    Lundi 23 Janvier à 19:45

    La gestion d'un état n'est pas la gestion d'une entreprise , pas certain que ça soit plus efficace et Trump a fait plusieurs fois faillite il semble ....

    Normalement l'état doit rechercher la cohésion et apporter la meilleure protection possible à ses administrés , je ne pense pas qu'il en prend le chemin .

    Clinton n'est certainement pas l'exemple  mais vu la politique côté républicain , c'était moins pire , Bernie Sanders me paraissait plus près de cette vue , voilà ce que j'en pense mais on doit respecter les urnes quand elles sont démocratique . Je ne confond pas laxisme et humanité .

     

    Les marchés apprécient ces mesures qui vont dans son sens bien sûr , on va voir si les Américains font de même.

    8
    Mardi 24 Janvier à 09:26

     Jackbenoit, 

    Les pseudo élites parisiennes n’imaginent pas le désarroi de la France rurale, laissée à elle-même. Je viens d’y passer 10 jours. Ces derniers se sentent abandonnés de tous. Aucune réforme n’est faite pour réformer l’état à « l’australienne » où la poste devrait faire, le courrier mais aussi les impôts, la banque postale, l’épicerie, internet …Pas la moindre action n’est engagée pour supprimer ce cloisonnement administratif empêchant toute réforme, donc la survie des services publics. 

    Aujourd’hui il est impossible dans beaucoup trop de localités d’avoir une couverture mobile et internet. Je dois faire des prouesses technologiques et physiques ( bras tendu pour capter une barre)pour passer mes bulletins. La maison d’hôte ou la PME qui veut survivre doit payer à grand frais des communications satellite, alors qu’ils paient des impôts, comme tous.  

    Il y a une démission importante des élus locaux à tous les niveaux, écœurés par cet abandon des populations qui n’ont pas accès à la mondialisation. 

    Il sera bien tard pour se réveiller en avril 2017, devant un choix électoral, semblable à celui de Trump, et du Brexit. Les pseudo élites pourront alors manifester le soir des élections à 8h 05, leur incompréhension face à leur perte du pouvoir, Ils l’auront bien mérité. Ils l’ont eux- même créée. 

    Nous assistons au même phénomène en France qu’au US et au Royaume uni. Personne ne veut le voir .Le résultat électoral sera le même. et alors vous pourrez m’écrire : comment en est-on arrivé là ? Machin était mieux que truc …

     

     

     

     

     

    9
    jackbenoit
    Mardi 24 Janvier à 12:26

    Bonjour

    Je suis bien de votre avis sur ce point là , je considère que l'on devrait différencier la couverture communication des services que les opérateurs peuvent apporter comme on peut le voir pour le raccordement électrique . Il y a des accords entre opérateurs pour établir des couvertures mais c'est souvent insuffisant  cela rejoint mon propos de cohésion . Je pense qu'il y a un problème Européen à ce sujet et l'Arcep a une responsabilité dans ce problème .

    Quand on voit les relations des responsables de certains organismes (BCE , parlement , commission , organisme de régulation, etc ) avec de grosses entreprises , banques ou fonds privés , il y a de quoi se demander s'il n'y a pas collusion voir corruption peut-être .... quelques journalistes évoquent parfois ses sujets mais ça reste limité , j'ai  vu une enquête sur le président de la FNSEA  qui laisse songeur ....

    Donc à qui profite vraiment certaines décisions ...? Je pense que c'est dans l'éclairage de ces agissements que la population doit être informé  , il n'y a pas de raison d'exclure des besoins des populations rurales .

    Les élections sont là pour pouvoir faire évoluer les choses , les extrémistes qui prônent la division , les utopistes qui veulent faire rêver les plus faibles sont des pistes qui ne nous  mèneront qu'à des époques que je pensais révolues ..

    Ce n'est pas parce qu'on élit quelqu'un qu'on doit tout le temps lui faire confiance , on a le droit et le devoir de faire connaître la réalité des choses . D'autre part les élus sont très souvent confrontés à des problèmes budgétaires et font souvent de leur mieux( ne pas mettre tout le monde dans le même sac) .

    L'ouverture des marchés avec les pays émergeant a fait beaucoup de dégâts dans l'industrie de main d'oeuvre  depuis les années 70/80 , limité au début puis plus intensive ensuite.  On a couvert ce problème par l'endettement public au profit des actionnaires , créanciers(banques, assurances, fonds étrangers..). La limite c'était les taux contourné par certains états (dirigeants corrompus et laxiste..). Maintenant la politique de Draghi fausse encore plus ce problème , d'autres banques centrales jouent le même jeu perdant pour les plus faibles . La sortie de l'Euro serait pire ...

    On pourrait faire un roman de ces gabegies concernant des politiques de tous bords !  Il y a très longtemps que j'ai constaté ces déviances .

     

     

    10
    jackbenoit
    Mercredi 25 Janvier à 21:44

    Quand on parle de nos élus  , François Fillon semble mis sur la sellette par le Canard déchaîné , pas encore président et déjà mis en doute ....yes  enfin vu les sommes ça semble normal qu'on se pose des questions sur des gens qui disent qu'il y a trop de social ......sarcastic il ne paraît pas mieux que Cahuzac finalement no

     

    D'autre part les taux semblent se tasser aux US et à l'inverse plutôt en légère hausse en Europe

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :