• Pourquoi le CAC ne suit-il pas la hausse de WS ?

    Pourquoi le CAC ne suit pas WS ?

    Au sommaire : 

    • La grande rotation continue,
    • Alors que les taux de la ZE suivent WS, pourquoi le CAC ne suit-il pas  la hausse de WS ?
    • Consolidation avant d’aller plus haut,

     

    Télécharger « le cac vu de Newyork 47.pdf »


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Goodoff
    Samedi 26 Novembre 2016 à 09:37
    Brillant comme auparavant. Le retour d’Hemve Ton absence les dernières semaines nous étaient d’autant plus pesantes. Merci
    2
    Boris
    Samedi 26 Novembre 2016 à 10:40

    Merci d'avoir repris ces billets. Un pur plaisir chaque week-end.

    3
    bourik
    Samedi 26 Novembre 2016 à 10:49

    merci Hemve

    4
    Samedi 26 Novembre 2016 à 10:55

    yep et merci

    5
    Alain082
    Samedi 26 Novembre 2016 à 12:36
    Merci Hemvé!
    Concernant Vienne le 30 pour le pétrole, je présents de plus en plus un échec.
    --> avec 'faute' portée sur la Russie et l'Irak.
    D'un autre côté, les nouvelles tensions entre Saoudiens et Russes peuvent être catalyseurs pour une hausse.

    Aussi, je reste liquide
    6
    max11
    Samedi 26 Novembre 2016 à 21:17

    Tout simplement merci !

    7
    jpsamy
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 10:42
    bonjour,
    comment calculez vous le plafond de verre des taux?
    merci Hemvé
    8
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 20:40

     Réponse sur le plafond de verre

     45% de la capitalisation de Wall Street est détenue par les fonds de pension. Ceux-ci arbitrent en permanence entre actions et les obligations. Les actions rapportent éventuellement des plus-values ou des moins-values. Par contre, les obligations garantissent le capital. Les caisses de retraite arbitrent en permanence entre risque/ plus-value et maintien du capital

     Sur un mois, les actions fluctuent deux fois plus que les obligations et très souvent en sens contraire. Un portefeuille constitué d’un tiers d’actions et de deux tiers d’obligations assure une stabilité du fonds, indépendamment des fluctuations boursières.

     Autant vendre les actions au plus haut, et acheter les obligations au plus bas, pour maintenir le bon ratio qui assure cette stabilité. Actuellement, à WS, à chaque fois que le prix des actions atteint 80% du prix des obligations, le marché est capé à ce niveau : le fameux « plafond de verre des taux ». C’est une observation, sur un diagramme prix de l’indice /prix du 10 ans. Pas un calcul théorique.

     Le S&P 500 monte jusqu’à 80% du prix du 10 ans américain (10Y). Et descend jusqu’ à 73%

     Le CAC monte jusqu’ à 59% du prix du 10 ans français (OAT)

     

    Vendredi le S&P 500 est à 80 % du 10Y. Aucun espoir d’aller plus haut sauf détente, peu probable, des taux. On est monté un peu vite.  D’où la consolidation probable

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :