• Quelle est la meilleure stratégie, pour combattre le virus ?

    Quelle est la meilleure stratégie,pour combattre le virus ?

    Au sommaire :

    • Quelle est la meilleure stratégie ? Faut- il privilégier l’immunité collective? Ou les mesures barrières ? Ou le confinement ?
    • L’Europe germanique déconfine,
    • Forte volatilité du pétrole,

     

    Télécharger « le cac vu de Newyork 17.pdf »

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    bourik
    Samedi 25 Avril à 09:20

    Merci et Bon WE

    2
    Jackbenoit
    Samedi 25 Avril à 09:43
    3
    Francis
    Samedi 25 Avril à 12:30

    Merci, mais je ne peux m'empêcher d'être un peu perplexe sur les derniers exemplaires de votre bulletin hebdomadaire. Il me semble que l'actualité économique et boursière (nationale, européenne, mondiale) particulièrement riche méritait un meilleur éclairage. Quant au traitement de l'épidémie, je crois que plus grand monde n'a d'illusion, ni sur la réponse française à la crise, ni sur la propagande des différents acteurs (états, gouvernements, entreprises, etc..) concernés, chacun tentant de masquer sa propre incurie derrière des statistiques bidonnées. C'est à la fin de la foire qu'il faudra compter les bouses. Mais d'ici là élever le Vietnam en modèle de vertu ou encenser le professeur Raoult me semble un peu prématuré. 

    Bon week-end.

      • Samedi 25 Avril à 14:08

        Il ne s’agit pas de distribuer des bons ou des mauvais points. Les historiens le feront plus tard. Mon objectif est de comprendre, aujourd’hui, des raisonnements qui sont différents et qui donnent des résultats différents. Je n’ai aucune illusion sur la communication du Vietnam. J’y ai vécu plus d’un mois, il y a quatre ans. Ceci dit, le faible nombre de décès doit nous interpeller, quant à la méthode utilisée.

        Je suis prêt à écouter tout éclairage sur l’actualité économique et boursière. Malheureusement tout le monde est dans le brouillard absolu tant qu’on ne connaîtra pas la date de reprise de l’économie. La volatilité record est le témoignage de points de vue diamétralement opposés. Tant que les États-Unis n’auront pas passé le pic, il me semble complètement prématuré de faire des pronostics sur l’avenir de l’économie et de la bourse. Si vous avez un point de vue éclairé je suis prêt à ouvrir ces colonnes. J’essaie volontairement de prendre du recul par rapport à l’économie sur des événements qui vont impacter les mois et les années à venir (500 Mds de déficit, x millions de chômeurs et de faillites…). J’envisage même sérieusement d’arrêter de publier les bulletins pendant quelques semaines, lors du déconfinement, pour mieux prendre du recul. Tout nos modes de pensée et d’action vont être impactés par une crise économique et sociale extrêmement violente. Les indicateurs traditionnels ne seront plus d’aucun secours. Cela n’a plus aucun sens de publier les bénéfices par action …dans le contexte actuel, quand les entreprises n’ont plus ni clients, ni trésorerie, ni de perspectives à 2 mois. Encore moins de donner le juste prix des actions ou des indices.

        bon weekend

    4
    soracabana
    Samedi 25 Avril à 12:40

    Merci pour ce travail important.

    Il y a deux choses que nous pouvons également évoquer :

    - l'effet du climat ou de la latitude sur le coronavirus plus présent entre 25° et 55° de latitude nord

    https://up-magazine.info/le-vivant/sciences/40760-derriere-les-chiffres-le-portrait-du-coronavirus-tueur-se-precise/

     

    - L'effet du confinement sur la planète :

    https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/sciences-impact-coronavirus-planete-13521/

      • Samedi 25 Avril à 14:13

        La pollution et l'effet de serre ont-ils  été réduits de manière drastique dans plusieurs régions du monde. ?

        C’est parfaitement exact pour la pollution des poussières et aérosols. Jamais on a eu une qualité de l’air aussi pure au-dessus de nos villes. C’est parfaitement faux pour le CO2. Il n’a absolument pas diminué, à ma grande surprise, d’un petit Pascal, alors qu’on a arrêté toutes nos usines, et nos voitures. On attend un peu plus de sérieux de Futura sciences , alors qu’ il suffit de consulter les mesures journalières de Mauna Loa ( Hawai ) référence mondiale .  Il est trop tôt pour avoir accès aux  mesures du méthane. Le fait que le CO2 n’ait absolument pas diminué d’un petit Pascal à 10 -5 près, nous interpelle. Je publierai prochainement et j’essaies de comprendre, depuis 3 mois,  ce qui se produit. Cela remet en cause beaucoup de publications et de théories…Les émissions de CO2  sont-elles naturelles ou anthropiques ?  Et la température mesurée de la Terre, elle, continue de monter…en mars.

    5
    Francis
    Samedi 25 Avril à 15:06

    Pardon si mon message a pu vous affecter...je ne voudrais pas être à l'origine de la mise en sommeil de votre blog. Je le lis fidèlement depuis cinq ou six ans, peut-être plus, c'est le rendez-vous quasi systématique de mon petit-déjeuner du samedi. Ça a été (c'est toujours) un bon cours d'économie financière autant qu'un bon résumé, original et stimulant, de l'actualité économique de la semaine. Merci encore pour ce travail et merci de la prise de recul sur l'activité économique.

    Quant au coronavirus, nous cherchons tous à comprendre, mais (pardonnez-moi) il me semble que votre propos tourne un peu en rond ces derniers temps avec un éclairage général et national qui occulte les spécificités régionales - par exemple la Lombardie est deux fois plus impactée que la Vénétie voisine, le Kentucky a deux fois moins de cas que le Tennessee qui le borde. Ce sont pourtant les mêmes pays et des populations identiques. Et dans un pays aussi centralisé que la France, la Nouvelle Aquitaine  fait de fois mieux que la région PACA, sans masque, sans test et sans hydroxychloroquine. D'ailleurs si l'on regarde la crise du point de vue de la Nouvelle Aquitaine, l'Allemagne fait figure de mauvais élève.

    Ce que je veux dire c'est que tenter de donner des explications générales, aujourd'hui, c'est comme commenter un tournoi de golf à mi parcours. Le joueur qui a le score le plus faible n'a peut-être pas encore joué les trous les plus difficiles, et c'est encore un peu tôt pour dire que son swing est le meilleur.

     

    6
    Samedi 25 Avril à 18:14

    Cela fait plusieurs semaines que je me rends compte que la situation économique va considérablement changer et qu’il faut remettre en cause tous nos modes de raisonnement. D’où ma décision de retrait, sur le plan économique, antérieure à aujourd’hui. Je m’en suis rendu compte en écrivant les deux derniers bulletins.

    Pour l’épidémie, Je m’appuie sur les données nationales parce que l’on dispose grâce à John Hopkins de toutes les données nationales comparables de tous les pays. C’est beaucoup plus difficile de mettre la main sur des données régionales. Dans la plupart des pays, les mesures prises sont prises au niveau national.
    En ce qui concerne les régions vous avez raison sur les disparités mentionnées, mais on connaît parfaitement l’origine, c’est lié au retour de chinois, après le début de l’épidémie en Chine : Lombardie avec la cité de la mode à Prato, Venise avec le tourisme. New York et Seattle avec une présence chinoise forte. L’Est de la France a été contaminé par un retour de Chine dans la  réunion évangélique de Mulhouse.
    L’Aquitaine a des chiffres en termes de décès et de contamination qui sont la moitié de ceux de PACA ; mais sa population représente 66 % de celle de PACA. Il n’y a donc pas de différence fondamentale entre les deux régions. Leur nombre de décès est du même ordre de grandeur que ceux observés en Allemagne. Les chiffres élevés observés en France viennent principalement des événements liés à  Mulhouse, Creil, et du match de foot de Lyon Turin. L’absence coupable de réaction des pouvoirs publics pour retrouver les participants contaminés dans ces trois cas.  S’il y a une leçon à tirer de cette épidémie c’est qu’il faut agir dès le début.
    Kentucky et Tennessee ont un nombre de décès sensiblement identique. Le Tennessee a fait deux fois plus de dépistage et il a donc deux fois plus de cas. Donc il n’y a pas de différence fondamentale dans la manière dans l’épidémie sévit. D’où l’importance du contrôle aux frontières à compter de mi-janvier

    Avec le recul on se rend compte qu’il aurait fallu fermer les frontières dès la fin janvier. Ce qu’a fait le Vietnam (c’est pour cela que j’en parle. le Vietnam est le premier pays qui a fermé ses 1 200 Km de frontière avec la Chine) ; ce que n’ont pas fait les US ou 500 000 Chinois et 250 000 américains  sont rentrés  de Chine avant la fermeture des frontières mi-février. Il aurait fallu contrôler sanitairement tous les retours de Chine. Ce que ne faisait toujours  pas la France, fin mars !. L’OMS, en demandant de ne pas fermer les frontières , a une responsabilité écrasante. Les régions où l’épidémie sévit de manière particulièrement forte sont les régions où l’on n’a fait aucun contrôle des retours de Chine. Ce que n'ont pas  fait les chinois pour leurs régions, en interdisant à toute  personne de sortir de Wuhan.

    Effectivement on ne connaît pas la fin de l’histoire, c’est bien pour cela que je me suis gardé de prendre position sur le score final de la France et celui de la Suède. Mais le match du nombre de contaminés  se joue au début de l’épidémie, avec l’absence de contrôle sanitaire.

    7
    soracabana
    Samedi 25 Avril à 23:52

    Hemve, ta remarque sur le CO2 est très intéressante. Si tu fais une étude sur ce sujet (et le méthane peut-être?) je vais la lire avec grand intérêt.

    Est-ce que du point de vue économique le coronavirus ne sera pas un simple épisode qu'on aura oublié dans un an?

    Quant au gouvernement et à certaines personnes bien placées dans différentes institutions (je ne dirai pas de noms mais bon nombre d'entre eux s'acharnent sur Raoult, vous ferez le tri vous-même) le risque judiciaire commence à pointer son nez....

    8
    soracabana
    Dimanche 26 Avril à 00:15
    Un autre décompte que celui que fait chaque soir le Pr Jérôme Salomon est tenu : celui des plaintes qui lui ont été adressées dans la journée. Pas moins d’une trentaine à ce jour, et sans doute n’est-ce qu’un début. Trois médecins ont saisi la commission des requêtes de la CJR – seule juridiction compétente pour juger des faits commis par des ministres en exercice – de deux plaintes, d’abord contre le Premier ministre et Agnès Buzyn, puis contre Olivier Véran. Elles mettent en cause la réalité des commandes de masques que le gouvernement affirme avoir passées. Nadia Bouhezza, candidate sur la liste LR des 15e et 16e arrondissements de Marseille aux municipales, accuse le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, d’être à l’origine de sa contamination par le coronavirus, le 15 mars, jour du premier tour en n'ayant pas annulé le scrutin. 
     
    Une autre plainte, lancée par le syndicat de police Vigi, cible le locataire de la Place Beauvau et son secrétaire d’État, Laurent Nuñez, ainsi que le Premier ministre, jugés responsables de nombreuses contaminations dans les rangs des policiers, faute de protection adaptée. Une trentaine de détenus du sud de la France ont « constitué avocat » pour s’en prendre, cette fois, à la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, « coupable » de ne pas avoir pris d’autres mesures que l’interdiction des parloirs pour les protéger. La CGT Pénitentiaire leur a emboîté le pas, pour le même motif. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, n’a pas échappé aux demandes de poursuite devant la CJR, exercées cette fois par la Fédération CGT du commerce, au nom des salariés de la grande distribution.
     
    Ces procédures en rafale créent un climat, une pression supplémentaire qui agit comme un « surmoi judiciaire » pesant sur l’exécutif. Les ministres apprennent à doser leurs interventions. Tout le monde prend soin à bien se caler derrière les recommandations des autorités sanitaires, car on sait que cela peut mal se terminer. D’où, par exemple, les actuelles contorsions sur les masques, puisque chacun a compris que c’était le point nodal.
     
    Les confidences au Monde d’Agnès Buzyn, le 17 mars, quand la France entrait en confinement – « Je savais que la vague du tsunami était devant nous, je suis partie en sachant que les élections [municipales] n’auraient pas lieu » –, inquiètent en haut lieu. Elles alimenteront trois procédures sur quatre d'après certains avocats. Quand une procédure sérieuse aura été ficelée, les déclarations de Buzyn pèseront lourd. Nul ne peut prédire ce qu’il adviendra le jour où la CJR transmettra une procédure à la commission d’instruction en vue d’éventuelles poursuites… Une enquête n’est pas à prendre à la légère. On ne sait jamais combien de temps elle dure et, surtout, ce qu’elle peut permettre de découvrir.
     

    On a tort de prétendre que les juges protègent les politiques. Si vous leur apportez un bon dossier, ils sont sans pitié. Un certain nombre de fines lames du droit, autrement plus affûtées que les premiers plaignants, fourbissent leurs armes

     
    9
    Jeudi 30 Avril à 17:49

    yep.on est au moins a 30 millions de chômeurs au usa?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :