• La fin d’une époque : 36 ans de baisse ininterrompue des taux

    La fin d’une époque : 36 ans de baisse ininterrompue des taux

      Au sommaire :

    • La fin d’une époque : 36 ans de baisse ininterrompue des taux,
    • Trump est en train de gagner son pari sur la réforme fiscale,
    • WS apprécie et bat ses records, en ignorant la menace du « shutdown », 
    • Attention au retour de balancier sur le $ 

    Le Shutdown commence samedi matin   (voir la rubrique commentaires)  et se termine lundi soir

    Télécharger « le cac vu de Newyork 3.pdf »

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Janvier à 07:04

      

    Le Shutdown commence samedi matin (samedi 7h) 

    Le Sénat n’a pas voté les dépenses du gouvernement fédéral américain. La Chambre des représentants avait voté jeudi soir, par 230 voix contre 197, un projet de loi permettant de prolonger le financement du gouvernement jusqu’au 16 février. Ce texte devait être entériné par le Sénat avant vendredi minuit (heure de Washington). Il n’y a pas eu d’accord des Démocrates. Les Républicains sont certes majoritaires au Sénat, mais il leur faut compter sur au moins neuf votes Démocrates pour obtenir les 60 voix nécessaires sur 100. 

    Le gouvernement a donc fermé un certain nombre d'offices samedi matin. Un million de fonctionnaires fédéraux s'arrête donc de travailler et n'est plus payé. Seul continuent leurs services, le trafic aérien, les services médicaux et postaux, et les personnes en uniforme. 

     La responsabilité en revient aux deux parties mais surtout aux Démocrates qui font un chantage sur la loi concernant l'immigration, pour ne pas voter l’ensemble des dépenses. Trump pourra faire valoir qu’une fois de plus les politiciens de Washington prennent en otage l’ensemble de la population.. 

    Le précédent Shutdown avait eu lieu en 2013 et avait duré 16 jours, sans que les marchés s'en émeuvent outre mesure.  

    Les  journées de fonctionnaires concernées lors du précédent Shutdown de 2013 de 16 jours

     


    Il faut diviser par16 les chiffres pour obtenir le nombre de personnes

    2
    Goodoff
    Samedi 20 Janvier à 09:29

     

    Finalement quel est le système politique le plus efficace ? L'américain qui demande une majorité de 60 % au Sénat ? L'allemand qui demande une majorité de 50 % des voix des électeurs ? ou bien le français qui demande une majorité de 17 % des électeurs ? 

    Les deux premiers démontrent ce week-end leur impuissance. Le système français est bloqué par la rue ou par les syndicats. Sauf à faire que de la cosmétique et de la comm. , sans rentrer dans le fond des problèmes comme le fait  "En marche". 

    Est-ce la fin des démocraties ?

    3
    Sylvain 24
    Samedi 20 Janvier à 11:31

     Le précédent shutdown, celui de 2013, avait entraîné une natalité en augmentation de 33 % dans l’état de Washington, neuf mois après. 

    Voilà la solution pour augmenter les naissances en perte de vitesse en France. De plus cela permettrait de réduire le déficit public.

    4
    Samedi 20 Janvier à 12:00

     

    De combien ont chuté les marchés en 2013, suite au Shutdown ? Juste un coup de mou les premiers jours, puis ils ont récupéré la perte, dès le compromis trouvé.

     

     

     

    C'était en 2013 , la saison 20 avec Obama. Souvenir, souvenir. Cliquer

    5
    Mardi 23 Janvier à 00:27

     

    Lundi soir,

     Le shutdown est suspendu mardi. Le gouvernement fédéral va reprendre son fonctionnement mardi, après 3 jours d’arrêt. Les démocrates du Sénat ont approuvé un compromis, sans contreparties fermes, permettant le financement de l’Etat jusqu’au 8 février. Ils ont vu que leur position de chantage était intenable. Les républicaines s’engagent à discuter du sort des clandestins.
    WS termine en hausse.

    8
    Jeudi 25 Janvier à 11:00

     

    Au lieu de battre l'estrade, Macron ferait mieux de se préoccuper de la chute du dollar qui va entraîner des difficultés pour nous exportateurs Airbus LVMH, agriculteurs, éleveurs…avec son cortège de baisse des salaires, de baisse des revenus, d'augmentation du déficit commercial, et donc de l'inévitable nécessité de baisser nos charges publiques. Macron a la responsabilité de 57 % du Pib, la part publique. La violence visible partout (agressions multiples dans les prisons, sur la police, les pompiers et d'une manière générale les représentants de l'état…) va se charger de lui rappeler.

    9
    Jackbenoit
    Vendredi 26 Janvier à 00:45

    Le problème du dollar faible nous pénalise bien sûr mais c'est surtout l'Euro FORT non adapté à chaque pays qui est le plus contraignant .....Et de ne pas avoir laisser aller  certaines banques ou autres entités au tapis pour "sauver l'EURO" nous coûte très cher maintenant car les taux remonteront dès que la BCE arrêtera de racheter les obligations ou autres titres , je ne suis pas certain que la croissance mondiale puisse nous tirer d'affaire avant ....

    Vu les mutations technologiques , le développement de beaucoup de pays fait que la rapidité de l'évolution est trop violente par rapport à notre longévité qui s'accroît de plus en plus , nos dirigeants n'ont pas tenus compte de ça ....

    On ne peut pas tout rejeter sur les politiques pour autant(bien que certains en sont à l'origine)  , mais peut-être sur ce système qui encourage surtout les plus fortunés à exploiter de plus en plus les autres. Cette division extrême qu'on voit à l'échelle d'une population est identique dans n'importe quel groupe qui l'applique..... la finalité sera que  la civilisation mondiale va s'écrouler petit à petit sauf pour ceux qui n'ont pas besoins d'en faire partie . On ne fait que reculer l'échéance....

    Je disais bien que la population se révolterait un jour malheureusement , du fait des écarts de salaires qui se creusent, de la productivité jamais assouvie, de la concentration des richesses ..... et pas qu'en France , l'immigration massive en est bien le symptôme .

    Il faudra repenser notre mode d'échange qui n'est basé que sur l'argent , le profit immédiat ....les uns au détriment des autres ...

     

    10
    Vendredi 26 Janvier à 17:02

     

    L’euro n’est pas particulièrement fort. Depuis 1999, on a observé des fluctuations pouvant aller jusqu’ à 20%. Mais les 3 monnaies $, euro, yen sont revenus à leur point de départ de 1999 en 2005, 2009, 2015. C’est la France qui refuse de s’adapter à l’euro, en refusant la discipline commune. Tous nos voisins s’adaptent et ont tous des excédents commerciaux. 

    Le problème actuel de la France est le manque de main-d’œuvre formé (problème de formation) et de motivation, suite au dénigrement du travail et des entreprises, pour honorer les carnets de commande pleins, …Des écarts trop faibles de revenus entre ceux qui travaillent et ceux qui n’ont plus d’emplois. Soit qu’ils ne postulent pas aux emplois affichés, soit qu’ils n’ont pas de travail dans leur région. La seule vraie inégalité reste sur le patrimoine. Mais les riches sont partis de France. Donc ce n’est plus un problème chez nous. Cela reste un énorme problème dans les pays émergents et explique leur non développement. Ils plaçaient leurs avoirs en bon du trésor américain. Aujourd’hui ils commencent à les investir localement. Donc je reste optimiste. La Chine et l’Inde ont eu un superbe développement, depuis 20 ans, avec l’émergence de 500 millions de personnes qui vivent comme vous et moi. Seule l’Afrique reste dans le noir, toujours sans électricité. Quoique on voit du mieux, en la survolant. La vraie question reste l’utilisation du capital à bon escient, avant de se flageller sur celle de ses possesseurs. Avant de distribuer, il vaut mieux produire plus. C’est plus facile pour redistribuer. Confisquer le capital n’a jamais donné à manger à la population. 

    On a probablement pas eu le même vécu, en particulier dans des pays qui ont voulu redistribuer, sans produire plus.

    11
    Jackbenoit
    Samedi 27 Janvier à 10:20

    Oui , notre position diverge sur cette position commune de l'EURO entre ses pays membres , la convergence sociale /fiscale apporterait la solution  mais il aurait été plus simple de la faire avant d'employer cette monnaie à l'intérieur , cela aurait eu un effet bénéfique pour le chômage car il y aurait eu possibilité de s'adapter plutôt que de favoriser "l'Allemagne entre autre" . Alors que maintenant on fait table rase , on s'endette et on voit les "riches" s'en aller ...à qui profite le crime ?

    12
    Samedi 27 Janvier à 10:29

    On est d'accord . La convergence à 19, C'est la France qui doit s'aligner sur le plan fiscal et social,  sur la majorité de la zone euro. Pas l'inverse la zone euro qui  doit s'aligner sur la France qui a un système trop différent.

    Macron ne peut pas prôner l'appartenance à l'euro et en même temps , en même temps, faire diverger la France de la zone euro sur le plan fiscal et social. La réalité le rattrape. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :