• Vers les premiers déconfinements, sauf en France

    Vers les premiers déconfinements,sauf  en France

    Au sommaire :

    • Le nombre de cas dépasse 1,7 million,
    • Les risques de réinfections sont plus importants qu’on le pensait initialement,
    • Vers les premiers déconfinements, sauf en France
    • Les marchés sont encore surévalués, compte tenu de la chute de l’économie
    • Finalement un accord partiel dimanche, sur une baisse de la production de pétrole. 

     

    Télécharger « le cac vu de Newyork 15.pdf »

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Goodoff
    Samedi 11 Avril à 10:06

     

    Merci pour cet énorme travail. Toujours aussi intéressant.
    La moitié des gens dans la rue sont en infraction, en portant un masque. Le décret « anti-gilet jaune »  est toujours en vigueur. Il interdit le port d’un masque.

     

    L’état se prend les pieds dans ses propres contradictions.

    2
    Kingstown
    Samedi 11 Avril à 10:09
    Merci pour cette lettre toujours autant documentée. Merci également pour le suivi du SP500 2008-2020.
    Bonne continuation et prenez bien soin de vous et des vôtres.
    3
    Philbp
    Samedi 11 Avril à 10:40

    Merci pour ce gros boulot et pour avoir mis les pieds dans le plat sur le confinement.

    Je suis atterré de voir que meme un Olivier Babeau disait hier sur Canal, que: "aie aie aie on ne sait pas quand le confinement prendra fin, en juillet c'est pas sur". 

    Pour ma part, je pense que cette crise est l'opportunité de faire de la médecine préventive pratiquée individuellement l'alpha et l'oméga de la santé collective: "se préparer par une hygiène de vie grandement améliorée". Rendez vous compte qu'avec la fermeture des marchés on empèche les gens de se fournir en produits frais de bonne qualité et aux agriculteurs d'écouler leurs produits.

    Mais les autorités qu'elles soient politiques, médicales ou pharmaceutiques veulent garder la main et apparaitre comme le seul recours: "Nous sommes et seront la seule planche de salut". Il y a d'énormes enjeux politiques et économiques derrière tout cela: les élections de 2022 (votez pour les sauveurs de la nation), les bénéfices des big pharma (et si tous ces médicaments antibiotiques, anti-diabète, anxiolytiques juteux étaient un facteur aggravant pour les positifs au Covid19 et que tout ceci se savait au sein de la population).

    4
    bourik
    Samedi 11 Avril à 11:31

    Merci.Bon WE

     

    5
    louis
    Samedi 11 Avril à 12:10

    Bonjour

    Si je peux me permettre je vous propose un état de suivi des indices Total Return durant ces deux derniers mois

     

    Tous les indices Total Return (même le DAX30) avaient le 19/02/2020 clôturé à leur dernier plus haut historique. Ce fait avait été très peu commenté.

     

    Depuis cette date voici les fluctuations principales

     

    CAC40 GR à la date du 18/03/2020 avait fait son plus bas en clôture à -38,55% du 19 février

    DAX30 idem avec -38,78%

     

    Indices US :

    S&P 500 SPTR à la date du 23/03/2020 affichait un plus de clôture à -33,79%

    Nasdaq100 XNDX à la date du 20/30/2020 avait clôturait avec -27,97%

    Pour une fois lors d’un krach mondial les indices US avaient moins plongé.

     

    Après cette purge qui a été historique par sa violence, il y a eu dans un premier temps pour tous les indices un parcours similaire certes avec des % différents

     

    Premier résistance du rebond en clôture au 26/03/2020

    CAC40GR s’est retrouvé à -25,59% de son dernier plus haut historique du 19/02/2020

    DAX30 à -27,47%

     

    S&P 500 SPTR à -22,16%

    Et le Nasdaq100 XNDX à -18,67%

     

    Second palier commun en clôture au 01/04/2020

    Les deux indices européens se sont retrouvé à -30% de leur plus haut du 19 février

    CAC40GR à -30,98% et le DAX30 a rejoint à -30,78%, l’indice outre Rhin a récupéré son excédant de baisse initiale.

    Par contre l’écart avec les indice US se sont aggravés avec pour S&P 500 SPTR à -26,86% et surtout le Nasdaq100 XNDX à -22,89%

     

    Situation à la clôture du 09 avril

     

    CAC40GR après un rebond de 20,33% sur son palier du 18 mars, se retrouve à -26,06% de son plus haut historique du 19 février. Mais il est le seul à cette dernière clôture à rester sous celle du 26 mars date de la première résistance.

    DAX30 suite à une hausse de 25,15% depuis le 18 avril a débordé la hausse de la clôture du 26 mars et se retrouve à -23,38% de son plus haut historique.

     

    Côté historique :

    CAC40GR/DAX30 : A ce jour la différence Court Terme entre les deux indices européens doit être tempéré. Ces deux indices ont en commun la base 1 000 fin 1987, début 2018 ils avaient un cours encore très proche 13 472 pour le CAC40 GR et 12 871 pour le DAX30 soit 4,46% en faveur pour le CAC40GR. Jeudi soir (9/04/2020) cet écart est toujours en faveur du CAC40 GR mais de 14,09% soit près de 10% de plus. Cette surperformance fait suite aux péripéties du commerce international.

     

    Côté indices US : à l’exception de cette fois-ci la baisse initiale des krachs est souvent plus marquée qu’en Europe, par contre la reprise des marchés est plus hâtive. Comme à l’accoutumé à ce jour cette divergente de reprise se renouvèle et ce malgré un décalage calendaire plus tardif de la pandémie aux Etats-Unis. Est-ce durable ?   

      

     S&P 500 SPTR après un rebond de 24,83% sur son palier du 23 mars il se retrouve à -17,35% de son plus haut historique du 19 février.

    Nasdaq100 XNDX après un rebond de 17,85% sur son palier du 20 mars il se retrouve lui à seulement -15,11% de son plus haut historique du 19 février.

    A en croire des indices US le krach est pratiquement à moitié effacé. Si la poursuite de la hausse se confirme on pourrait plutôt se rapprocher au saut d’humeur des marchés des actions de la seconde moitié de l’an 1998 (krach Asie-Russie) où l’on avait constaté entre le 17 juillet et le 8 octobre une baisse de 32,55% sur le CAC40 GR pour deux après se retrouver au final au sommet de la bulle TMT de l’an 2000.

    Malheureusement ceci n’est qu’une projection qui se rapprocherait plus à une boutade, mais on voit bien ici que l’influence de la politique des banques centrales reste prédominante. À moins de faire à son portefeuille action une gestion très rigoureuse Long /Très long Terme de son taux d’investissement, il est hasardeux de lutter contre les banques centrales.  

     

    Rappel : Les indices Total Return sont les seuls indices représentatifs sur le long terme, ils rapportent entre autres le cumul d’excédent de richesse (Résultat Net) des sociétés qui composent les indices. D’autre part en étant exempte de l’effet du versement des dividendes c’est sous cette version d’indice de rentabilité que toutes comparaisons entre indices doivent être faites.

    A titre de comparaison le versement de dividende a représenté un taux de rémunération de 4,19% en 2019 pour l’indice de prix CAC40 contre environ 1% pour le Nasdaq 100. Sur le long terme on comprend mieux pourquoi d’ici deux ou trois ans le CAC40 GR aura un cours 3 fois supérieur au CAC40. 

    Aux Etats-Unis il est plus courant d’effectuer des rachats d’actions et de les annuler que de verser des dividendes. De plus cette pratique permet aux actionnaires d’échapper à la pression fiscale sur les dividendes.

    Pour retrouver en recherche internet les indices US de rentabilité TR j’ai vous ai mis leur code :

    S&P 500 SPTR et Nasdaq 100 XNDX.

    6
    louis
    Samedi 11 Avril à 12:30

    A propos de la planche à billets de la FED voici un article fort intéressant sur le Cares act.

    https://www.franceculture.fr/economie/coronavirus-ou-vont-les-milliers-de-milliards-de-dollars-du-plan-americain

    Anecdote :

    Au niveau des milliers de milliards de $ on peut facilement se perdre entre l’échelle longue et courte des grands nombres, même Donald Trump s’est laissé emporter dans la confusion

     

    Dans les grands nombres on distingue entre autres ces deux systèmes :

    L’échelle courte basée sur les multiples de mille il n’y a pas d’alternance de terminaison avec ‘’iard’’ ainsi après million (10 puissance 6) vient directement Billion (10 puissance 9) puis Trillion (10 puissance 12) Quadrillion (10 puissance 15) Quintillion (10 puissance 18) Sextillion etc…

    Dans l’échelle longue basée sur les multiples d’un million, il y a après mille l’alternance de terminaison en ‘’ion et iard’’. Ainsi après million (10 puissance 6) il y a milliard (10 puissance 9) puis Billion (10 puissance 12) Billiard (10 puissance 15) Trillion (10 puissance 18) Trilliard etc…

     

    Dans les usages monétaires ces deux échelles se confrontent suivant les pays

    Dans la zone € on utilise l’échelle longue alors que l’Angleterre et les Etats-Unis utilisent l’échelle courte

    Ainsi Outre-Manche et Atlantique après le terme mille (K pour Kilo) vient million (M pour Méga)) puis directement billion (B pour Billion ou G pour Giga) puis trillion (T pour Téra)

    qui pour nous se traduit en échelle longue après million, vient milliard (billion USD) puis mille milliards (Trillion USD)

    Si vous entendez ou lisez dans les médiats anglais ou américains un gigadollar ou un billion de dollars cela correspond pour nous à un milliard de $ US

    et un trillion de dollars à mille milliards de $ US

    Alors attention si à l’international vous devez faire un gros chèque ou un budget d’un Trillion. Lol

    7
    Cesar C
    Samedi 11 Avril à 16:41

    Merci beaucoup pour le partage de votre travail. Bonne fin de semaine

    8
    sylvain 24
    Dimanche 12 Avril à 10:40

    Le confinement est la solution du pauvre. N’est-ce pas les états les plus endettés qui pratiquent le confinement total ? Les autres pratiquant le dépistage, et l’isolement des contaminés. Un confinement partiel. Comme vous l’avez dit, rendre « visible » l’ennemi « invisible ». Le bon exemple étant la Corée et l’Allemagne

    Il serait intéressant de sortir la relation entre endettement et décès par pays.

    9
    Tcool
    Dimanche 12 Avril à 11:51
    Merci beaucoup pour le partage de votre travail. Bonne fin de semaine
    10
    soracabana
    Lundi 13 Avril à 11:42

    Bonjour Hemve,

    Merci pour ce travail toujours aussi sérieux qu'il y a dix ans (les oiseaux dans la tourmente).

    La question que l'on peut se poser en France est : qui a eu intérêt de bloquer les essais du Professeur Raoult?

    Pourquoi ont-ils lancé une série de tests initiaux uniquement avec l’hydroxychloroquine sans y associer l'anti-biotique préconisé par Raoult?

    Pourquoi est-ce seulement cette semaine que les tests associant cet antibiotique commencent à être effectués?

    Pourquoi Karine Lacombe, infectiologue et cheffe de service à l’hôpital Saint-Antoine, s'oppose-t-elle aussi fortement à Raoult?

    Pourquoi Agnès Buzyn a-t-elle quitté aussi précipitamment le ministère de la santé?

    Pourquoi juste avant de le quitter a-t-elle fait placer l’hydroxychloroquine sur la liste des substances vénéneuses en janvier 2020 ?

    Pourquoi son mari a-t-il transformé les IHU en GIP?

    Pourquoi après que le Suisse Richard Frackowiak (président du jury international des IHU) ait démissionné en mettant en cause l’indépendance du jury, Lévy a-t-il refusé le label de l'Inserm à Raoult?

    Pourquoi Lévy est-il désormais au conseil d'état?

    Raoult travaille sur des technologies concrètes et anciennes qui coûtent peu cher. Yves Lévy oriente les recherches sur la bioéthique et la méthode CRISPR dont les enjeux financiers sont majeurs.

    Les firmes pharmaceutiques qui cherchent des solutions contre le coronavirus sont introduites auprès des médecins des conseils scientifiques.

    Jean-Philippe Spano, Docteur de la Pitié-Salpétrière, accumulé 251.327 euros d’avantages des firmes, en cinq ans, au rythme de cinq liens d’intérêts par mois, en moyenne. Roche lui a versé 103.530 euros. Parmi ses frais on compte 11 repas compris entre 100 euros et 273 euros et une facture de "transport" à 15.614 euros.

    Karine Lacombe a reçu 20 486€ euros en 5 ans du laboratoire américain Gilead (qui prépare un traitement contre le coronavirus), 23 111€ d’Abbvie et 57 932€ de MSD. La particularité réside dans le nombre de repas (447 en 5 ans, un et deux par semaine en moyenne). Les laboratoires lui ont payé 31 fois des hébergements sur la même période, soit une fois tous les 2 mois en moyenne, dont 11 fois par MSD.

    L’infectiologue Yazdan Yazdanpanah a présenté le 11 mars les différents essais à venir de traitements contre le coronavirus. Il a reçu 96 178€ d’avantages en 5 ans. Les firmes MSD, Johnson & Johnson et GSK sont donatrices de plus de 15 000€ chacune. 95% de ces avantages ont été versés entre mi-2014 et mi-2017. Ce médecin a eu environ un lien d’intérêts par semaine (honoraires, invitations à des événements, nuits d’hôtel ou repas).

    Des 8 médecins originellement membres du conseil scientifique, Arnaud Fontanet et Didier Raoult ont touché zéro €, et le président Jean-François Delfraissy 165€.

    Il faut espérer qu'après cette épidémie du ménage sera fait au plus haut de l'état et chez certains bien introduits dans des instances où ils ont trop d'influences.

    11
    Lundi 13 Avril à 15:19

     

    Bonjour Sora, Oui il s’agit bien d’un scandale d’état, comme pour  les masques, et comme pour le dépistage et comme actuellement pour  les Ehpad. 

    Le professeur Raoult a démontré qu’un traitement avec l’hydroxychloroquine ne permet de soigner les patients  que s’il est pris très tôt.  Le drame c’est que la chloroquine ne coûte que 0,1 €.  Ce type de traitement n’est d’aucun soutien pour l’industrie pharmaceutique, ni pour l’Inserm qui est financé par ladite industrie. Il y a donc eu une lutte à mort entre l’Inserm, dirigée jusqu’à récemment par  le mari de Buzyn, et L’IHU de Marseille. Le 13 janvier Buzyn a classifié la chloroquine comme « toxique «  , donc  disponible uniquement sur ordonnance, alors qu’elle était vendue en France sans ordonnance depuis 50 ans. 
    Il n’y a qu’un seul fabricant de chloroquine en France et il est en redressement judiciaire c’est l’entreprise Famar basée dans le Rhône. 

    Raoult demande l’utilisation de la chloroquine au début de la maladie ; le gouvernement lui répond qu’il  autorise ce médicament en fin de maladie, quand les patients arrivent en réanimation il n’y a quasiment plus de virus dans le corps et c’est trop tard pour les traiter avec la chloroquine... Pourtant Raoult est classé dans les publications d’experts  « numéro un mondial », même avant Fauci, le grand expert américain  

    Est-ce aux français de payer l’addition ? Est-ce normal que l’on ne soigne pas les français, comme il faut, parce que le traitement proposé ne rapporterait rien à l’industrie pharmaceutique ?  

     

    PS :  Dès le début de l’épidémie en Corée du Sud nous avons vu que le dépistage était la bonne solution, comparée au confinement qui relève plutôt d’un anachronisme.  Seuls les patients atteints doivent être confinés. Aujourd’hui il y a 37 000 personnes contaminées dans les Ehpad .. Une véritable bombe à retardement de contamination pour les français.  Ces derniers  auront-ils  subi un mois de confinement pour rien ?  On a 20 fois plus de contaminés qu’au début du confinement. Que fait-on pour éviter la propagation ? Le sujet sera t' il abordé ce soir? Dira t'on la vérité aux français?  On en parle la semaine prochaine. 

    12
    soracabana
    Lundi 13 Avril à 23:32

    Et non, comme on pouvait s'y attendre, le sujet n'a pas été abordé ce soir....

    13
    Philbp
    Mardi 14 Avril à 09:21

    Interdire aux Français de faire du vélo ou du sport individuel à distance des autres, sous prétexte de sauver des vies mais on est tombé sur la tete là !!!!!!!

    La cause de mortalité principale de ce virus est la corrélation avec l'hypertension, les maladies du coeur, l'obésité et le diabète type 2. Ce qui entraine dans la grande majorité des cas la mort des patients intubés en réanimation est une embolie pulmonaire  qui a été provoquée par un dysfonctionnement du système cardiovasculaire.

    Dans les EHPAD le problème est différent et la solution pour cette population ne sera obtenue que grace à un vaccin (dans 2 ans ???)

    Si on veut limiter le mortalité au cours des prochaines vagues, la seule mesure préventive est la réduction du nombre de Français hypertendus, diabétique type 2, obèses.

    Pour éviter la stigmatisation des souffrants, on a décidé de saborder l'économie française  et de  mettre à quai le paquebot France dans une grande EHPAD géante.

    Je crois que malheureusement la majorité des  Français ne veut pas réaliser que sans secteur économique marchand solide, il n'y aura ni santé publique, ni assurance chomage, ni retraites. Il sera peut etre bon à nouveau, d'etre agriculteur dans un monde inflationniste ou le marché noir prolifèrera.

    Une chose m'avait échappé mais Agnès Verdier-Molinié l'a mis en exergue hier sur LCI. Les salariés du privé touchent actuellement au titre du chomage partiel 82% de leurs salaires normaux, mais les salariés du public touchent 100% simplement en présentant une autorisation spéciale d'absence selon leur bon vouloir (sauf les soignants au front, les comptables des hopitaux eux peuvent se la couler douce).

    14
    Sylvain 24
    Mardi 14 Avril à 16:36

      

    Ils sont où les masques promis ? Nous en avons assez, d’être infantilisés. 

    Ed- Philippe a annoncé qu’on allait acheter un milliard de masques à la Chine.
    Wouhaou! Impressionnant ! 

    Sans être sorti de Mine-Ponts, on peut faire un petit calcul, niveau CE2. 

    – une boite de 50 masques mesure :18 cm x 10 cm x 10 cm. Soit un volume 0,0018 m3. Pour 100 masques : 0,0036 m3.
    – un milliard de masques: 36 000 m3
    – par palette de 2 m3, ça fait donc 18 000 palettes.
    – un avion cargo peut contenir 40 palettes 

    bilan pour transporter tout ça : 450 avions!!!!!
    Admettons, parce qu’on est très très forts, que dès le 1er avril, 2 avions par jour, soyons fous, décollent de l’Empire du milieu.
    Il faudra 225 jours pour acheminer le tout.
    225 jours c’est donc 7 mois et demi. Les derniers seront livrés mi NOVEMBRE !!!!. 

    Passer commande de masques deux mois après le début de l’épidémie c’est comme mettre un préservatif le jour de l’accouchement ……

     

     

    15
    soracabana
    Mardi 14 Avril à 17:00

    Dans un Antonov on peut placer 500 palettes

    16
    sylvain 24
    Jeudi 16 Avril à 15:30

    Certes les Antonov sont plus gros. Mais ils servent pour une seule livraison, la première , pour une opération de communication, à la télévision. Il n’y en a qu’une quinzaine en service dans le Monde, et tous les pays  se les arrachent. Donc le reste des livraisons est fait par des avions « classiques « 

    18
    soracabana
    Jeudi 16 Avril à 15:50

    https://www.usinenouvelle.com/article/comment-geodis-assure-le-transport-des-masques-chinois-vers-la-france.N948496

     

    Les trois grands transitaires français, Geodis, Bolloré et CMA-CGM, ont établi en quelques jours un pont aérien. Ils ont fédéré la demande et évalué les besoins pour lancer la production en Chine. Le 29 mars, un autre avion-cargo d'Air France, affrété par Bolloré a atterri à l'aéroport de Roissy en provenance de la Chine, avec 5,5 millions de masques médicaux. De son côté, Geodis a affrété deux Antonov 124, spécialement conçus pour le transport de fret en grande quantité.

    Ces appareils assurent les rotations entre la France et la Chine, via les aéroports de Shenzhen et de Paris-Vatry. Deux vols contenant respectivement 8,5 millions et 13 autres millions de masques ont déjà eu lieu la semaine dernière. Au cours des prochaines semaines, Geodis prévoit 16 vols avec des volumes de livraisons de l'ordre de 2 400 mètres cubes par semaine. La France attend la livraison d'un total de 1 milliard de masques répartis sur 14 semaines.

    19
    soracabana
    Jeudi 16 Avril à 16:11

    Par contre, les pharmaciens n'ont pas le droit de vous vendre un masque où il s'expose à une amende. Bientôt il faudra porter un masque pour sortir (celui qu'il est interdit d'acheter) où vous vous exposerez à une amende. Et il est interdit de dissimuler son visage dans la rue où vous vous exposez à une amende. De plus Sibeth Ndiaye nous expliquait il y a peu que porter un masque était inutile voire même dangereux.

    Sommes nous certains que ces masques fabriqués en Chine ne soient pas impropres à l’utilisation en hôpital ? Ne risquent-ils pas d'être vecteurs de nouvelles contaminations car ils viennent du même endroit que le foyer de l'épidémie?

    En bref, la Chine est l'origine de l'épidémie qui nous frappe actuellement. Finalement nous leur achetons des masques pour nous protéger de ce virus car nous ne savons plus en produire nous-même. Malgré cela les Chinois revendent les masques que nous leur avons commandés à un plus offrant qui a entre-temps lui aussi été victime du virus. Mais nous trouvons tout de même les Chinois très sympas de nous vendre ces masques à un prix qu'il faudrait examiner....

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :